Projets de recherche

Mes travaux de recherche comprennent essentiellement deux volets, la réhabilitation de sites contaminés et l’amélioration des sols en place. Il s’inscrivent dans un contexte de développement durable et visent à améliorer les pratiques de réhabilitation ou à développer des alternatives aux procédés courants d’injection des sols.

Réhabilitation de sites contaminés

Dans un soucis de préservation de l’environnement, le traitement de sites contaminés, souvent liés à l’activité humaine, est incontournable. Parmi l’ensemble des techniques de réhabilitation, mon équipe s’intéresse surtout aux Barrières Perméables Réactives (BPR), qui consistent à traiter les contaminants in situ, grâce à un procédé de filtration des eaux souterraines contaminées.

Dans une perspective de valorisation, nos travaux visent à caractériser les performances de résidus industriels afin de les utiliser comme matériaux filtrants et à développer de nouvelles géométries d’écoulement destinées à améliorer les performances hydrauliques des BPR.

Amélioration des sols en place

Afin de limiter notre impact sur l’environnement, la recherche de solutions alternatives aux techniques de constructions traditionnelles fortement émettrices de CO2 est incontournable. Parmi celles-ci, l’amélioration des sols en place par voie biologique a fait son apparition au début des années 2000, avec l’idée d’améliorer les performances mécaniques des sols grâce à la formation de précipités induits par l’activité bactérienne dans les sols.

Initié par plusieurs équipes de microbiologistes canadiennes, américaines et  australiennes, le procédé est maintenant passé dans les mains des géotechniciens dans le but de développer des lois de comportement pour le nouveau géo-matériau que constituent les sols traités et d’en déduire les applications possibles, telles la prévention de la liquéfaction, la lutte contre l’érosion interne et externe, la sécurisation de digues et barrages, la stabilisation de pentes, le renforcement de voiries ou encore le stockage géologique de CO2.

Dans ce contexte, les travaux de mon équipe comprennent des essais de laboratoire dans le but de déterminer les performances hydrauliques et mécaniques de sols traités par biocalcification, le développement de lois de comportement, ainsi que la recherche de nouvelles applications.